Le jardin des partages

Publié le 2 Décembre 2012

Le jardin des partages

Dans quelques jours je dirai au revoir à mes stagiaires Aides Médico-Psychologiques qui terminent leur formation après une année passée à partager, se questionner, produire des écrits, être évaluées, douter, prendre confiance en elles, grandir.

Ces fins de formations sont aussi remplies d’émotion pour moi.

Qu’en est-il de cette fameuse « juste distance » que je prône dans mon cours sur « la distance professionnelle »?

Elle est bien là mais les années m’ont appris à ne plus me priver de mes émotions, à les vivre au moment venu. Accompagner l’autre dans un cheminement nécessite d’instaurer une relation de confiance réciproque et de proximité.

Accompagnée par les écrits de Carl Rogers, j’ai appris à me construire une posture professionnelle me permettant une complicité avec les personnes que j’accompagne tout en gardant ma place et en leur laissant la leur.

N’est ce pas cela la congruence? Cette part authentique que nous devons garder dans nos relations sans avoir peur de nous dévoiler parfois.

N’est-ce pas cela le non jugement? Accompagner l’autre comme il est sans porter un regard subjectif qui l’enfermerait.

N’est-ce pas cela l’empathie? Comprendre ce que cette formation peut transformer en eux, comprendre leur doutes, leurs difficultés, leurs joies comme si j’étais à leur place « sans oublier le comme si ».

N’est-ce pas cela l’écoute? Se taire et écouter ce que l’autre veut nous dire, dépasser nos représentations, nos peurs, nos a priori.

La relation à l’autre ne se résume pas en quelques lignes, en quelques écrits. Elle se vit au quotidien, elle se construit avec le temps. Le partage de nos expériences nous a permis de nous enrichir réciproquement.

J’espère leur avoir transmis, au-delà de connaissances théoriques qu’elles trouveront ailleurs, un peu plus de confiance en elle, un peu plus de confiance en l’autre, et un peu plus de confiance en la vie dans un travail qui les confrontera souvent à la souffrance.

J’espère leur avoir transmis l’envie de trouver du sens dans leur accompagnement, bien au-delà des savoirs.

« Espérer » et non « Attendre », telle est aussi une des devises que je me suis fixées. Mon métier consiste alors à semer des graines, faciliter la germination, les regarder pousser en les arrosant d’un regard bienveillant.

J’ai senti également dans leurs regards cette qualité d’écoute, d’empathie, de non jugement, de bienveillance envers moi. Il me semble qu’accompagner l’autre nécessite aussi de se laisser accompagner par l’autre qui, riche de son expérience, nous permet aussi de pousser pour devenir une fleur dans ce jardin.

Pour celles d’entre elles qui lieront ce message, je vous souhaite un chemin parsemé de belles rencontres.

Rédigé par Martine Rabasa

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
I
au dela de connaissances thèoriques cette annèe ma permise d avoir une vrai rèflexion sur l accompagnement . votre enseignement , nos èchanges mon permis de donner un sens a mon emploi actuel . vous avez su me donner envie de connaitre carl , françoise et les autres . je vous remercie ainsi que toute l èquipe pour cette annèe . Il y a des rencontres dans la vie qui permettent de grandir et d avancer , vous faites partis pour moi de ces rencontres . Merci Martine .
Répondre
M
Ces moments de partage me font grandir aussi. Votre professionnalisme , votre manière de parler de choses graves avec simplicité et avec plein d'humanité a été aussi une belle leçon pour moi. Je suis certaine que de belles rencontres vous attendent!<br /> Bonne continuation. Martine
C
Très beau texte<br /> Merci à vous pour tous ce que vous m'avez pue m'apporter. Cette année de formation a été beaucoup enrichissante. Merci beaucoup Martine !
Répondre
M
Merci à vous pour votre gentillesse, votre force et votre humour. Je<br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> Merci à vous pour tous ces moments de partage que vous nous avez offerts. Ils étaient toujours plein de sensibilité et de force. Bonne continuation dans vos révisions et dans votre accompagnement des personnes pour qui vous êtes, je suis sûre, un rayon de soleil.<br /> Martine